Rechercher

Inspiration Le modĂšle biosocial : la CIF

🗣 InSpiRaTiOn de formateur! Chaque jeudi, un formateur d'OsĂ©o partage un ouvrage, une Ă©tude rĂ©cente, une astuce, des donnĂ©es probantes, une inspiration en lien avec une de ses formations.




đŸ‘„ Aujourd'hui, parlons du modĂšle biopsychosocial avec Caroline:

Depuis 2002, ce modele est adoptĂ© par l’OMS comme base de classification (CIF) des rĂ©percussions fonctionnelles aux problĂ©matiques mĂ©dicales et au handicap. Il thĂ©orise une vision systĂ©mique et complexe « de l’ĂȘtre humain dans laquelle les facteurs biologiques, psychologiques et sociaux sont considĂ©rĂ©s comme participant simultanĂ©ment au maintien de la santĂ© ou au dĂ©veloppement de la maladie » Il synthĂ©tise deux modĂšles opposĂ©s de la maladie et du handicap : le modele mĂ©dical qui les perçoit essentiellement sous l’angle organique, anatomique ou developpemental et le modele social qui se concentre surtout sur leurs aspects psychosociaux. A ce jour, il est le plus complet pour expliquer l’interaction des diffĂ©rents facteurs Ă  prendre en considĂ©ration pour un meilleur impact dans le soin ou la rĂ©habilitation. La participation sociale reprĂ©sente l’inclusion dans des activitĂ©s qui permettent des interactions en sociĂ©tĂ© et dans l’environnement immĂ©diat. Dans le domaine du handicap, ce modele Ă©claire l’importance de la participation sociale des enfants, quels que soient leurs troubles. Elle constitue alors une remĂ©diation naturelle, favorisant ainsi un meilleur dĂ©veloppement et une vie plus digne, Ă  la fois sur le plan organique et moteur, ainsi que sur le plan de l’autonomie et de la communication. Le patient n’y est pas uniquement dĂ©crit selon sa maladie mais selon les rĂ©percussions de ses troubles au quotidien, sa capacitĂ© Ă  participer la vie de la sociĂ©tĂ© et Ă  prendre part Ă  des activitĂ©s en autonomie. Les bonnes pratiques mĂ©dicales et paramĂ©dicales sont alors celles qui intĂšgrent Ă  l’expertise technique la dimension sociale et psychologique du patient dans son environnement. Ce modele permet donc d’opter pour des choix plus vastes et plus pertinents qui prennent en compte tous les aspects de la vie du patient. 💡Et vous? IntĂ©grez-vous dĂ©jĂ  la dimension sociale et psychologique du patient dans vos accompagnements? **** Retrouvez Caroline Bouilhol dans le webinaire "EBP, orthophonie et handicap : une approche fonctionnelle" https://www.oseoformation.fr/webinaire-evaluation-intervent
 *** ✍Citation Berquin, A. (Aout 2010). Le modele biopsychosocial, beaucoup plus qu’un supplĂ©ment d’empathie. Revue mĂ©dicale suisse. 1511-3 revmed.ch 📈Tableau World Health Organization. (2012).

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout